Quelques conseils :

Les dix commandements du candidat en Histoire-Géographie

1 Des impasses dans les révisions, tu ne feras pas.

2 Des plans détaillés de sujets, tu prépareras.

3 Tes  manuels, tu reliras.

4 Avant l'épreuve, tu te reposeras.

5 Ton matériel de cartographie, tu posséderas.

6 Le sujet, tu analyseras.

7 Dans ton développement, tu argumenteras.

8 A la problématique, tu répondras.

9 Ta copie, tu reliras.

10 L'ensemble des heures, tu exploiteras.

 

La composition

L'introduction se fait toujours en 3 paragraphes :

 

Définition des termes et des bornes du sujet

Problématique

Annonce du plan

 

Quel que soit l’exercice rédigez simplement. Faites des phrases courtes. Faites « simple », c’est la technique la plus facile pour impressionner un examinateur.

Lorsque vous rédigez votre première partie commencez par annoncer son contenu :

Dans les parties, adoptez la règle suivante : Un paragraphe = un argument + au moins un exemple.

 

EED.

 

Dans les réponses aux questions, commencez par reprendre la question posée et en conclusion montrez que la réponse permet de répondre à la problématique.

Il s’agit aussi dans les réponses de montrer que vous maîtrisez les notions.

 

Commentaire de document.

 

La présentation doit , même si ce n’est pas demandé, faire référence au contexte.

Les réponses doivent comprendre des paragraphes dont la structure est la suivante :

Un argument.

Une ou des citations du document.

Un complément. Il s’agit de confirmer ou de contredire le contenu du document.

 

L’oral.

Instructions officielles : B.O. 2003 n°7 du 12 février 2004 - sommaire

Durée : 20 minutes.
Temps de préparation : 20 minutes.
L’épreuve porte à la fois sur le programme d’histoire et de géographie. L’examinateur propose deux sujets au choix du candidat. Chaque sujet comporte une première partie, soit en histoire, soit en géographie, qui fait l’objet de l’interrogation principale et une seconde partie dans l’autre discipline qui fait l’objet d’une interrogation plus rapide.
Les sujets portent sur des thèmes majeurs ou ensembles géographiques du programme. Ces sujets peuvent être accompagnés d’une brève chronologie, de documents, d’une carte ou d’un fond de carte.
L’évaluation des réponses de chaque candidat est globale et doit utiliser tout l’éventail des notes de 0 à 20. L’examinateur évalue la maîtrise des connaissances et la clarté de l’exposition. Le questionnement qui suit l’exposé peut déborder le cadre strict des sujets proposés et porter sur la compréhension d’ensemble des questions étudiées.

 

Conseils évidents :

Au sortir des épreuves écrites, même si vous craignez la catastrophe, ne vous démobilisez pas. Les vacances peuvent attendre,  pas le Bac.

Présentez vous en tenue correcte le jour de l’oral.

Montrez vous volontaire, mais pas abattu (e), ni survolté( e).

 

Tenez compte des critères d’évaluation suivants :

Introduction

Présentation du sujet.

Problématique

Annonce du plan

Structure

Un plan adapté au sujet

Des transitions claires permettant à l’auditeur de suivre le développement

Précision des connaissances

Présentation

Expression orale correcte

Aisance , pas de gestes parasites

 

Conclusion

La conclusion fait le bilan du développement et répond à la problématique

Elargissement du sujet.

Réponses aux questions

Les réponses aux questions sont pertinentes

Les réponses aux questions sont argumentées